À PROPOS DU SERVICE NATIONAL D’ÉVALUATION INFIRMIÈRE 

Le Service national d’évaluation infirmière (SNEI) assure une approche nationale coordonnée et uniformisée de l’évaluation des diplômés internationaux en sciences infirmières (DISI) qui veulent obtenir l’autorisation d’exercer la profession infirmière au Canada, que ce soit comme infirmière autorisée (IA) [infirmière immatriculée (II) au Nouveau-Brunswick], infirmière auxiliaire autorisée (IAA) ou infirmière psychiatrique autorisée (IPA).

Le travail de base pour amener l’organisme jusqu’à sa constitution a débuté en 2009. Le SNEI, officiellement constitué en société en juin 2012, est un organisme national dont les membres sont des organismes de réglementation de la profession infirmière. Dès le début, les membres du SNEI ont mis au point une approche harmonisée de l’évaluation initiale des diplômés internationaux en sciences infirmières (DISI). Un tel service accroît la transparence, la rapidité et la prévisibilité d’un organisme de réglementation à l’autre, en plus d’assurer l’application de normes rigoureuses à l’évaluation des qualifications professionnelles, et ce dans l’intérêt du public. 

Le SNEI est régi par un conseil d’administration formé de 12 membres représentant des organismes de réglementation de partout au Canada. D’autres renseignements sont affichés sur le site Web à www.nnas.ca.


Affichage d’emploi, Directeur exécutif

Fonction Principale

La directrice générale ou le directeur général du Service national d’évaluation infirmière (SNEI) assure le leadership et l’orientation du SNEI dans la mise en œuvre des décisions du Conseil en matière de stratégies et de politiques, et veille à maintenir une gestion efficace de tous aspects financiers, contractuels et administratifs des activités du SNEI.

Principales Responsabilités

Appui à la gouvernance

  • Agit comme ressource principale auprès du Conseil, de la présidence et des comités en vertu d’un modèle de gouvernance par les politiques.
  • Collabore avec la présidence pour cerner les enjeux, prépare l’ordre du jour des réunions du Conseil, prépare l’information de fond et recommande des politiques au Conseil aux fins d’approbation.
  • Exécute les orientations stratégiques et politiques du Conseil. 
  • Fait de la recherche pour soutenir les priorités du Conseil et rédige des documents pour discussion et approbation.
  • Fait des analyses de l’environnement et facilite l’examen annuel des priorités et l’élaboration des orientations futures.  
  • Supervise l’élaboration et la surveillance d’un programme de gestion des risques. 
  • Remet au Conseil des rapports financiers et des rapports sur le respect des contrats et prépare des budgets annuels préliminaires assortis de recommandations concernant les ressources nécessaires pour exécuter les priorités établies. 
  • Est membre d’office du Conseil.

Activités

  • Gère tous les aspects des activités en établissant et en surveillant les politiques et les normes de fonctionnement internes. 
  • Embauche les personnes nécessaires et conclut des contrats de service de façon à soutenir les activités (p. ex., soutien administratif, assureur, auditeur, conseiller financier, conseiller juridique).
  • Supervise les modalités et les livrables des contrats conclus avec les fournisseurs de services. 
  • Supervise les modalités et les livrables assortis aux subventions externes et s’assure de la conformité aux exigences en matière de rapports.
  • S’assure que l’organisme et les partenaires contractuels ont un programme d’amélioration de la qualité et des processus. 
  • Dirige les processus de gestion du changement avec les organismes de réglementation membres et les parties prenantes clés en s’assurant d’un soutien adéquat et en gérant les risques et les avantages en conséquence. 

Gestion des parties prenantes

  • Est le point de contact principal pour les membres du SNEI et les parties prenantes concernées.
  • Supervise les communications du SNEI, adaptant les véhicules de communication et les messages selon les besoins des diverses parties prenantes. 
  • Établit et maintient des relations efficaces avec les organismes de réglementation, les fournisseurs et les bailleurs de fonds. 

Qualités requises

Connaissances et expérience

  • Détenir une maîtrise en administration des affaires, en administration publique ou en administration de la santé.

  • Comprendre le contexte actuel des soins de santé au Canada ainsi que les besoins et les défis connexes des ressources humaines en santé.
  • Comprendre le modèle de réglementation de la profession infirmière du Canada et le rôle de protection du public de ces organismes.
  • Avoir entre trois et cinq années d’expérience récente dans un rôle de cadre supérieur. 
  • Posséder une pleine gamme de compétences en affaires acquises par une combinaison de formation et d’expérience. 
  • Avoir de l’expérience dans la gestion et la négociation de relations complexes avec les contractuels et les parties prenantes. 
  • Avoir de l’expérience des technologies et services Web.

Principales compétences

  • Compétence démontrée en leadership organisationnel, y compris la gestion stratégique des ressources humaines et financières et de l’information.
  • Très grande compétence dans la gestion de contrats et de relations.
  • Capacité de travailler efficacement avec un Conseil formé de membres divers et de multiples parties prenantes dans un environnement virtuel.
  • Grande compétence dans la planification stratégique, la gestion du changement, l’élaboration et l’évaluation de programmes, les partenariats et la collaboration avec les organismes, et l’élaboration de politiques. 
  • Excellente communication verbale et écrite et grande facilité à établir des relations.
  • Grande capacité de mettre la technologie de l’information au profit de l’organisation.

Conditions particulières

  • Doit pouvoir fournir un espace de travail virtuel qui répond aux besoins du rôle.
  • Doit faire des déplacements occasionnels.

Période du contrat

Il s’agit d’un contrat de travail pour la période allant du 1er juillet 2015 au 30 juin 2018 (trois ans) avec possibilité de prolongation. L’engagement total en temps pour la période du contrat est d’un maximum de 1 100 heures, ou environ 10 jours par mois. Il se peut que le nombre de jours varie légèrement d’un mois à l’autre en fonction des besoins du rôle et de l’organisation.

Veuillez faire parvenir votre curriculum à recruitment@nnas.ca au plus tard le mardi 31 mars 2015 à 16 h (HNE).